Une compétence trop souvent ignorée lors du recrutement

Si nous faisons une recherche sur le WEB en lien avec le processus optimal de recrutement, nous obtiendrons majoritairement de la part des experts les conseils suivants :

Étape n° 1 : La description de poste

  • Utilisez un langage clair pour détailler les responsabilités et les exigences du poste. Donnez-vous également la flexibilité nécessaire pour modifier la description de poste ou la mettre à jour au besoin.

Étape n° 2 : Une offre d’emploi accrocheuse

  • Pour avoir le loisir de choisir parmi de nombreuses candidatures au lieu de seulement quelques-unes, rédigez une offre d’emploi accrocheuse et affichez-la au bon endroit. Dites-vous que le poste à combler est un produit que vous cherchez à vendre. Qu’est-ce qui fait sortir du lot votre entreprise, votre industrie, votre emplacement? Quels avantages offrez-vous par rapport à la concurrence?

Étape n°3 : Les entrevues

  • Rencontrer les candidats en personne pour évaluer s’ils ont l’expérience et les compétences nécessaires pour le poste et l’entreprise.

Étape n° 4 : La vérification des antécédents criminels

  • La vérification des antécédents criminels avant l’embauche a de plus en plus la cote auprès des employeurs à la recherche de la bonne personne. Bien qu’elle soit permise au Canada, elle peut soulever certaines questions en matière de droits de la personne et de droit à la vie privée de l’employé. Pour cette raison, vous devez d’abord voir si le poste à pourvoir justifie une telle vérification. Vous devez aussi clairement indiquer dans l’offre d’emploi ou l’offre conditionnelle que cette vérification est un prérequis. En signant la lettre, votre nouvel employé confirme qu’il comprend et accepte votre offre. Il conserve l’original, et vous gardez une copie dans son dossier.

Donc, décrivez le poste, rédigez une offre d’emploi accrocheuse, faites des entrevues et vérifiez les antécédents criminels. C’est tellement clair que j’en ai les larmes aux yeux.

Mais, parce qu’il y a toujours un " mais "!

Dans la vraie vie : vous engagez une personne pour son expérience et ses compétences et la plupart du temps, vous la congédiez pour son comportement. Vous êtes bien assis? Dans les faits, le savoir-être en entreprise prime sur le savoir-faire.

Comment évaluer le savoir-être lors du processus de recrutement?

On respire par le nez. Je vais vous partager « gratuitement » des trucs pour ne pas vous laisser berner lors de vos entrevues. Mais pour cela vous devrez vous inscrire à notre infolettre. Et oui, il y a toujours un « mais ».

Newsletter

Print Friendly, PDF & Email

1 réflexion au sujet de “Une compétence trop souvent ignorée lors du recrutement”

  1. Ping : Le savoir-être en entreprise - CDPros Gestion

Les commentaires sont fermés.

Scroll to Top
%d bloggers like this: