Notre expérience au service de vos besoins

Contactez nous 438 399-1415

Prendre des décisions

image_pdfimage_print

Prendre une décision est souvent angoissant

S’engager par une décision est trop souvent synonyme d’angoisse. Tout dirigeant doit apprendre à faire la différence entre une décision qui sera réversible et une décision qui sera irréversible. Bien sûr, il y a entre ces deux extrêmes d’autres types de décisions : décision difficilement réversible, décision plus ou moins réversible, etc.

Tout nouveau dirigeant doit rapidement faire la différence entre les décisions sur lesquelles il pourra revenir et celles sur lesquelles il ne pourra pas revenir. Par exemple, accorder aux employés le droit de pratiquer l’horaire d’été est une décision sur laquelle le dirigeant pourra revenir, tandis qu’un congédiement est une décision irréversible.

En prenant rapidement une décision réversible, le dirigeant ne doit pas oublier d’informer les personnes touchées par celle-ci de la possibilité de son annulation si elle s’avèrait nuire 

En prenant rapidement une décision réversible, le dirigeant ne doit pas oublier d’informer les personnes touchées par celle-ci de la possibilité de son annulation si elle s’avérait nuire à l’organisation ou si certains résultats n’étaient pas au rendez-vous. Informer nos subordonnés de la possibilité de revenir sur notre décision est un critère incontournable et tout dirigeant professionnel le sait très bien.

Si les acteurs visés par cette décision savent que cette décision est conditionnelle, ils feront de leur mieux pour qu’elle soit maintenue.

Le dirigeant doit ne pas oublier d’informer ses subalternes qu’il s’attend que ceux-ci aient un comportement semblable.

Le rythme d’une entreprise est proportionnel à la rapidité avec laquelle ses dirigeants traitent les décisions réversibles et la vitesse avec laquelle les décisions irréversibles sont transmises à leur supérieur bien sûr accompagné de recommandations sur les mesures à prendre.

Prenez rapidement les décisions réversibles, plus lentement les décisions irréversibles.

 

 

Sources:

SLOMA Richard S, La gestion démystifiée, Édition Sélect, 1978

CHIASSON Marc, Superviser dans le feu de l’action, 2001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :