Mois : février 2021

L’ÉVALUATION – UN MAL NÉCESSAIRE

D’un côté pour le patron, qui n’aime pas évaluer une autre personne (du moins face à face). Comprenez-moi bien, il y a des patrons qui comprennent très bien que l’évaluation est un mal nécessaire, qui évaluent leur personnel et qui le font d’ailleurs très bien. Mais elles vous avoueront que l’évaluation n’est pas leur activité préférée.

De l’autre côté pour l’employé, qui comme la grande majorité des humains, n’aime pas se faire évaluer. Ici aussi, comprenez-moi bien, il y a des employés, qui désirent une évaluation, mais qui le moment venu, espèrent secrètement que celle-ci soit remise aux calendes grecques.

Que vous soyez un patron ou un employé, si juste à penser au moment de l’évaluation vous commencez à ressentir quelques démangeaisons, pas de panique cela signifie heureusement que vous êtes encore vivant.

LA MALÉDICTION DES INDISPENSABLES

Cet article traite de la malédiction qui frappe inexorablement tout employé atteint du syndrome d’indispensabilité ainsi que de la malédiction qui frappe tout employé étiqueté comme indispensable par son organisation. Pourquoi cette malédiction les frappe-t-elle ? Quel est l’impact de celle-ci sur leur carrière ? Comment un employé qui est frappé par la malédiction peut-il s’en libérer ? Comment l’organisation doit-elle composer avec cette malédiction ?

LE DIRIGEANT MODUS OPERANDI

Plutôt absent de la littérature sur la gestion, le dirigeant modus operandi est une sous-espèce du dirigeant amateur de la grande famille des Dirigeants. Bien qu’on le rencontre quelquefois dans les entreprises de moyenne et de grande envergure, son habitat naturel est l’organisme public où on le retrouve généralement au niveau des dirigeants intermédiaires.

Scroll to Top